loader image

RDC: Avec les enjeux de l’heure, l’Ingénieur agronome doit changer son attitude pour booster la production agricole (Isaac Issumo Bombuli)

Un Atelier sur «la vision stratégique de la relance agricole en RDC (VITRAC)» couplé à une assemblée générale extraordinaire a été organisé du 23 au 26 Mars 2022 à Kinshasa par l’Association des Ingénieurs Agronomes du Congo (ASSIAC). A constaté infoplus-rdc.com

À l’issue de ces assises, le président de l’ASSIAC, l’Ingénieur Isaac Issumo
Bombuli s’est confié à la presse. Voici quelques extraits de son intervention:

«(…) l’Assemblée générale consistait à présenter notre bilan. J’ai été élu en 2018. Mon mandat était en principe pour 3 ans, mais à cause de la pandémie, on n’a pas pu réaliser la tenue d’une assemblée générale(…) Aujourd’hui on a voulu rendre compte de ce que nous avons fait pendant plus de 3 ans. Nous avons agi durant notre mandat sur 3 axes: identification des Ingénieurs agronomes; l’installation de nos comités provinciaux et antennes territoriales; la professionnalisation des Ingénieurs agronomes avec l’installation des champs pilotes dans chaque Province qui devra faire d’un ingénieur agronome un modèle pour le pays (…) Nous avons renforcer nos capacités institutionnelles en améliorant les relations avec nos partenaires (…)»

«(…) Il y avait aussi l’Atelier où nous avons présenté le VITRAC grâce au concours des experts avec toutes les données. La fin de cette assemblée générale est sanctionnée par des grandes décisions majeures axées sur la réorganisation de notre association pour que ça devienne plus efficace après plus de 30 ans d’existence. La grande décision est l’amendement de nos statuts pour que ça puisse s’adapter aux réalités actuelles et que l’accompagnement et l’implication soient plus efficaces encore pour que notre voix puisse être entendu auprès du Gouvernement. La loi-cadre joue un rôle important dans les activités agricoles. Il faut qu’on adopte la proposition des lois portant Ordre des Ingénieurs agronomes et la revalorisation de notre profession. Notre leadership doit être amélioré (…)»

«(…) Avec les enjeux de l’heure, l’Ingénieur agronome doit changer son attitude pour booster la production agricole avec notre visibilité majeure à côté du paysan (…) Nous avons élaboré le document de notre vision avec des résolutions pour sa vulgarisation. Ce document sera remis officiellement aux autorités dans les tout prochains jours (…)»

A en croire les organisateurs, toutes les
26 Provinces de la République étaient représentées à cette rencontre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Voir les articles de cette categorie

Articles récents