loader image

Poursuite de la croisade d’armement politique et patriotique: Laurent BATUMONA appelle la population à soutenir les FARDC et le Commandant Suprême à 100%

Le président provincial du Mouvement de Solidarité pour le Changement (MSC), Ville de Kinshasa, Jeannot BINANU a organisé un meeting dit de vérité le samedi 27 août 2022 au terrain Elimo Santu de Livulu (Mont-Amba) à Kinshasa. Ce, dans le cadre de la poursuite de la campagne sur les croisades d’armement politique et patriotique lancée il y a deux
mois par l’Autorité Morale du parti, l’Honorable Laurent BATUMONA. A constaté infoplus-rdc.com

De prime abord, Laurent BATUMONA a dénoncé une «campagne diabolique menée par une catégorie de gens mal intentionnés, qui rasaient les murs du MSC pour s’accrocher, accusant le MSC d’un parti tribal». L’Autorité Morale du MSC a rétorqué vigoureusement pour
éclairer l’opinion en déclarant ceci : «(…) Le MSC n’est pas un Parti tribal. C’est un parti national. Ceux qui accusent le MSC de Parti tribal sont des frappeurs. Ils étaient venus avec un agenda de nous manipuler avec espoir que nous allions les suivre dans leur schéma peu orthodoxe. Ils ont constaté que ce n’est pas facile de casser un béton armé que nous sommes (…) Qu’importent les racontars des aigris, le MSC continue à enregistrer en masse des nouveaux membres qui constituent une mosaïque des communautés avec une pluralité
d’opinions. Non sans rappeler qu’il a joué sur ce terrain d’Elimo Santu : «(…) J’ai un devoir de mémoire de saluer et de dire merci aux parents qui nous ont donné de l’eau et même à manger quand nous venions jouer au football, ici, à Livulu et de dire aux jeunes de s’enrôler dans
l’armée pour défendre notre territoire. Notre devoir de mémoire, c’est aussi cela. Nous ne savions pas qui est muluba, mukongo, muyaka, mungala, muswahili. C’est cet esprit qui nous anime jusqu’à ce jour. Nous sommes loin d’être tribaliste (…)», a témoigné Laurent BATUMONA.

Dans son message, L’Autorité Morale du MSC a tenu à ce que la population de Mont-Amba et les jeunes puissent comprendre pourquoi ils ont démarré ces croisades il y a près de deux mois. Il a expliqué aux jeunes les affres de guerre d’agression imposée à la RDC par les
pays voisins tels le Rwanda et l’Ouganda. «(…) Ces forces nocives extérieures viennent piller nos richesses et développent chez eux (…) Cette guerre de l’Est de la RDC nous oblige à lancer un appel pressant aux jeunes, filles et garçons, de Mont-Amba dont l’âge varie entre 18 et 35 ans et plus de s’enrôler dans l’armée et la Police pour défendre notre territoire national (…)».

Il a signalé que les bureaux du MSC sont ouverts pour recevoir les jeunes : «(…) Venez vous faire inscrire et nous transmettrons vos noms. Il faut que dans moins de temps vous deveniez des officiers de hauts rangs (…) S’enroler dans l’armée et la PNC, c’est soutenir le Chef Suprême des FARDC, Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO et aussi pour soutenir les FARDC dans leurs efforts de libérer le pays des agresseurs (…)», a-t-il exhorté.

Abordant la question de la vie chère, il a dit ceci: «(…) La guerre de l’Ukraine et la Russie est en grande partie la cause principale de cette pénurie. Les bateaux qui transportent des marchandises ne circulent plus comme avant (…) Que le Gouvernement change sa politique en se penchant sur la réhabilitation des usines en RDC (…) Je félicite le Premier Ministre SAMA LUKONDE pour le travail de titan qu’il est en train d’abattre en ce qui concerne la stabilité de taux de change (…) Je félicite aussi le Gouvernement et particulièrement le Ministre des Finances Nicolas KAZADI pour ses efforts déployés dans la mobilisation des recettes (…)».

Laurent BATUMONA a réitéré son cri d’un homme de conviction et d’inspiration lancé à l’aube des élections de 2018 : «(…) Elections 2023 c’est Félix Tshisekedi ou rien (…) Je rassure de la volonté politique de Félix TSHISEKEDI à élever la vie sociale du Congolais (…) Le Président de la République a signé le retour du Fond Monétaire International (FMI), de la Banque Mondiale (BM), de la Banque Africaine de Développement (BAD) et autres Banques à capitaux telles qu’
EximBanq Chine, EximBanq Coréa, EximBanq India et celle du Japon (…) FATSHI a perdu deux ans avec ses partenaires de triste mémoire. Voilà pourquoi, il faut lui donner un autre mandat pour qu’il récupère les années perdues et poursuivre les travaux d’infrastructures routières et autres qui sont en cours à travers la République (…)».

À la population de Mont-Amba, L’Autorité Morale du MSC a demandé aux jeunes à obtenir une carte d’identité dont l’enrôlement commence au mois de décembre prochain. Les Jeunes du MSC de 17 ans aujourd’hui, et qui auront
18 ans en 2023, ont été appelé à s’enrôler massivement pour obtenir la carte d’électeur et d’identité. «(…) Nous avons besoin d’avoir plus des Députés au niveau national et provincial et de voter 100% pour FATSHI, afin de lui donner une majorité confortable (…) Pour n’importe autre candidat, j’intime l’ordre, le moment venu, de lui infliger le carton rouge (…) Et je demande à la population de soutenir FATSHI et les FARDC à 100% (…)».

Lors de sa prise de parole, le président provincial du MSC Ville de Kinshasa, Jeannot BINANU a salué la bravoure et l’amour que les militantes et militants du MSC Kinshasa ont fait montre à ce
rassemblement. Il leur a révélé le projet de construction des routes sous l’impulsion de Félix TSHISEKEDI pour désenclaver Kisenso, Livulu et Mbanza Lemba. À l’en croire, c’est le Directeur de Cabinet Adjoint du Chef de l’Etat, Lolo WAMESO, qui lui a confirmé lors de leur
entretien. Aussi, a-t-il, ajouté, la route secondaire Elimo Santu-Boulevard Salongo jusqu’au Home 30 (UNIKIN) seront construites.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dans la même catégorie

Voir les articles de cette categorie

Articles récents