loader image

Lancement des appels d’offres des 27 blocs pétroliers et des 3 blocs gaziers du Lac Kivu en RDC: Didier BUDIMBU rassure

Dans le cadre d’une dynamique d’industrialisation et du développement de la RDC, à travers l’exploitation, la transformation, la valorisation de ses ressources de natures diverses d’une manière éco-responsable, des appels d’offres des 27 blocs pétroliers et des 3 blocs gaziers du Lac Kivu seront lancés le jeudi 28 et vendredi 29 juillet 2022 à Kinshasa. Une fois l’exploitation du pétrole ou du gaz de la RDC démarrée, la population en bénéficiera, conformément à la vision et à la volonté du Chef de l’État Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO. C’est la substance de la conférence de presse animée par le Ministre des
Hydrocarbures, Didier BUDIMBU le mardi 26 juillet 2022 à Kinshasa. A constaté infoplus-rdc.com

«(…) Actuellement, nous avons un Président qui s’appelle Félix
Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, qui a une certaine vision et qui tient à ce que le peuple congolais puisse sortir de cette
pauvreté (…) La Loi des Hydrocarbures de 2015 et même le Décret de 2016 est clair. Le contrat sera public, le peuple congolais saura tout ce que la République va gagner en contrepartie par rapport à l’exploitation de son pétrole ou de son gaz (…) Avec le système qui a été mis en place par le
Gouvernement, qui fait qu’il y ait une bonne gouvernance et qu’on puisse réellement voir à quoi sert l’argent public, et nous le voyons à travers l’arrivée de l’IGF (…) Je pense que le peuple congolais pourra réellement bénéficier de sa manne pétrolière une fois que l’exploitation va commencer (…)», a relevé le Ministre des Hydrocarbures.

Et de poursuivre: «(…) Ces appels d’offres vont avant tout permettre à la RDC non seulement de développer son industrie
pétrolière et gazière mais surtout de contribuer au développement
socio-économique des populations congolaises à travers son impact en termes de création d’emplois, de la fourniture de l’électricité pour améliorer les conditions de vie de nombreux ménages (…) De plus, les
investissements de diverses natures qui seront actés dans les contrats de partage de production vont permettre le développement des infrastructures notamment celles à caractère social (…)»

Avant d’ajouter: «(…) Avec tous ces 27 blocs, on avoisine 2000 milliards USD en termes de revenus, donc c’est énorme pour notre pays et grâce au pétrole, ce pays peut réellement se développer, on n’a pas ça pour qu’on s’en serve comme ornement (…) Il y a l’augmentation de la production nationale du pétrole. Et le contexte international s’y prête (…) Et les ambitions à moyen terme sont grandes: passer de 22 000 barils par jour aujourd’hui pour atteindre au moins 200 000 barils par jour (…)»

Pour ce qui concerne l’impact environnemental, le Ministre Didier Budimbu a donné des assurances en précisant qu’il est en contact permanent avec la Ministre de l’Environnement pour
s’assurer que tout se fera dans les normes.

Il sied de noter que plus de 240 000 km² sont concernés par ces enchères.
Trois parmi ces blocs sont situés dans le bassin côtier, neuf dans la Cuvette centrale. D’autres sont dans la partie Est du pays: onze dans le Graben du Tanganyika et quatre dans le Graben Albertine. Les trois blocs gaziers, eux, sont situés dans le Lac Kivu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dans la même catégorie

Voir les articles de cette categorie

Articles récents