loader image

Gestion durable des écosystèmes forestiers: Booster la gente féminine à l’implication aux instances décisionnelles sur le changement climatique.

«La Contribution des Femmes dans l’adaptation et l’atténuation au changement climatique ainsi qu’à l’atteinte des Objectifs de Développement Durable ( ODD )et leur participation aux instances décisionnelles sur le climat en RDC». C’est le thème traduisant l’objectif de la conférence nationale organisée par la Commission des Forêts d’Afrique Centrale, Coordination Nationale/ RDC(COMIFAC), avec l’appui de la Coopération allemande (GIZ), du 29 au 30 juillet 2022 à Kinshasa. A constaté infoplus-rdc.com

Ces assises dont les travaux ont été ouverts par la Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Environnement et du Développement Durable, Eve BAZAIBA, ont, à en croire les organisateurs, mis en exergue l’égalité des sexes entre homme et femme pour un avenir durable et à travers lequel la RDC veut envoyer un signal politique clair en vue de poser de fondation d’un engagement renouvelé promouvant l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes.

Il sied de noter que dans son adresse à l’ouverture des travaux, la Vice Premier Ministre a souligné que cette conférence contribue à la préparation de la participation de la RDC à la COP27 prévue en Novembre en Égypte et accroître la contribution des femmes dans la promotion de l’atténuation, de l’adaptation, de l’atteinte des ODD, les négociations et la prise de décision relatives au changement climatique afin de s’assurer que leurs voix soient véritablement entendues. Non sans exhorter les participants à la protection des forêts congolaises qui constituent une réponse efficace au changement climatique.

La RDC dans sa quête de solutions climatiques compte booster la gente féminine à l’implication aux instances décisionnelles sur le changement climatique. C’est dans cette optique que durant deux jours les participants regroupés dans différentes thématiques ont élaboré la position commune et une feuille de route.

Rappelons que la COMIFAC est chargée d’orienter, d’harmoniser et de suivre les politiques forestières et environnementales en Afrique Centrale. De ce fait, elle supervise, coordonne les actions et initiatives en matière de forêts et de l’environnement dans la sous-région. Par décision N°31/CEEAC/CCEG/XII/07 du 30 octobre 2007, la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement de la CEEAC a accordé à la COMIFAC le statut d’organisme spécialisé de la CEEAC pour les questions forestières et environnementales. Somme toute, le but poursuivi par la COMIFAC en organisant cette conférence est de contribuer à la lutte contre les effets du changement climatique tout en renforçant la participation et l’implication égale des femmes et des hommes ainsi que celle des populations autochtones et des couches défavorisées dans la gestion durable des écosystèmes forestiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dans la même catégorie

Voir les articles de cette categorie

Articles récents