loader image

Atelier de validation de la méthodologie du processus Certification Genre des Institutions publiques de la RDC: Mise en place d’une feuille de route consensuelle définie et adoptée

Développer une compréhension partagée avec la partie nationale sur la méthodologie de la conduite du processus de certification genre des institutions publiques et identifier les nouveaux besoins. Tels sont les objectifs primordiaux de l’Atelier de validation de la méthodologie du processus Certification Genre des Institutions publiques de la RDC organisé du 25 au 26 Novembre 2022 à Kinshasa, par le PNUD dans sa mission de la promotion du Développement Durable. A constaté infoplus-rdc.com

Si l’on en croit les organisateurs, ces assises de deux jours avaient pour objectifs spécifiques de comprendre la théorie du changement et comprendre le rôle de chaque acteur, savoir ce que les institutions publiques devront faire et réaliser, être en mesure de les soutenir et les conseiller et être capable d’utiliser la plateforme en ligne.

Notons que les participants à l’atelier étaient des points focaux Genre des 6 institutions publiques congolaises à savoir : la Banque Centrale du Congo (BCC), l’Institut National de Préparation Professionnelle (INPP) ainsi que les Ministères de l’Environnement, du Plan, du Développement Rural et celui du Genre.

« (…) Nous avons exposé sur trois modules, à savoir le concept genre et le processus de certification ainsi que la base d’auto- évaluation : dimension, normes et repères du sceau de l’égalité de genre (…) sur les notions d’égalité qui renvoient au droit d’équité qui fait allusion à la justice et hiérarchie qui renvoie au pouvoir (…) Le concept genre est la transformation sociale qui s’obtient par la réduction des inégalités entre homme et femme et la redéfinition du contrat social (…) », a précisé le Facilitateur de cet Atelier, le professeur François Elika, Consultant au PNUD.

Et d’ajouter : « (…) La certification est un processus de reconnaissance, une démarche de reconnaissance de la traçabilité du genre dans nos organisations (…) »

Retenons que le sceau d’égalité du Genre est un processus de certification qui reconnaît la bonne performance d’une institution dans la réalisation des résultats d’égalité des sexes. Il fournit un outil concret aux secteurs publics pour se rapprocher des Objectifs du Développement Durable mis en œuvre par le Gouvernement avec l’appui du PNUD.

Cette initiative génère un travail solide sur l’égalité des sexes et aide les gestionnaires des institutions de faire avancer leur travail dans la vision d’atteindre à l’horizon 2030, les Objectifs de Développement Durable (ODD).

Les résultats attendus à l’issue des travaux est d’amener ces différentes institutions publiques à intégrer la dimension genre. C’est dans cette optique que le PNUD a mis en place un challenge entre institutions et les meilleures recevront des prix qui sont réparties en trois catégories : or, argent et bronze.

Le Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD) fait partie des programmes et fonds de l’ONU. Son rôle est d’aider les pays en développement en leur fournissant des conseils mais également en plaidant leurs causes pour l’octroi de dons.

Le PNUD œuvre à l’éradication de la pauvreté et à la réduction des inégalités grâce au Développement Durable, dans plus de 170 pays et territoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Voir les articles de cette categorie

Articles récents