loader image

26ème Congrès de l’Internationale Socialiste à Madrid: Les partis socio- démocrates de l’Union Sacrée dont l’AFDC présents aux travaux

Les travaux du 26ème Congrès de l’Internationale Socialiste ont démarré le vendredi 25 Novembre 2022 à la Foire Internationale de Madrid IFEMA en Espagne. A appris infoplus-rdc.com de sources officielles.

Précédées le 24 novembre, par la réunion du groupe Afrique où la question de la présidence dudit groupe a été débattue, ces assises voient la participation de l’UDPS, membre effectif de ce mouvement représentée par son SG Augustin Kabuya, du PALU, membre consultant représenté par son SG Willy Makiashi et l’AFDC, invitée d’honneur représentée par sa Présidente Nationale ai, Jacqueline RUMB KAZANG.

Il sied de noter que le parti cher à l’Honorable Modeste BAHATI LUKWEBO a introduit la demande pour devenir membre. Le statut de l’AFDC sera résolu avant la prochaine session car ce 26eme congrès est essentiellement électoral.

Signalons que l’ouverture des travaux à coïncidé avec la Journée Internationale de l’élimination de toutes formes de violences à l’égard de la femme dont les 16 jours activisme va du 25 Novembre au 10 Décembre 2022.

Retenons que le congrès exige à ce que les femmes puissent occuper le 1/3 de poste de décision au sein de l’assemblée. Ce qui est une réalité dans ce nouveau bureau dont le Président est le Premier Ministre de l’Espagne, Pedro SANCHEZ. Une note positive dans nouveau bureau de l’Internationale Socialiste : la Secrétaire Générale est une femme et Africaine. Bénédicta LASI est du Parti Congrès National pour la Démocratie du Ghana. La représentativité de la femme est assurée au sein de ce mouvement qui réunit le socialistes, les socio-démocrates et les Travaillistes.

Un des moments forts marquant ces assises est la remise des certificats d’encouragement aux partis en ordre avec les cotisations dont l’UDPS.

Les travaux gravitent autour de quatre thèmes à savoir: « Assurer la paix et renforcer la Démocratie »; « Agir pour l’égalité entre les femmes et les hommes » ; « Arrêter et inverser le changement climatique »; « Vers une économie équitable et inclusive, droit de travail et numérisation ».

On n’est pas sans savoir qu’en prélude du 26ème congrès de Madrid, le Comité Afrique de l’Internationale Socialiste s’était réuni à Dakar du 28 au 29 octobre de l’année en cours pour débattre de différents problèmes qui rongent les pays africains entre autres le Terrorisme, le coup d’État militaire, la pauvreté, l’accès à l’éducation et aux soins de santé et la question centrale de la parité dans les partis politiques africains ainsi qu’à l’Internationale Socialiste elle même .

Les pays membres de l’IS ne peuvent pas seulement se limiter à se focaliser sur ce qui se passe à l’Ukraine, la RDC aussi regorge les besoins mondiaux d’où le rétablissement d’une paix durable pour un monde meilleur.

Créée en 1951, cette organisation rassemble 132 partis socialistes ou sociaux-démocrates. Elle est la successeure de l’Internationale ouvrière socialiste qui a regroupé la majeure partie des partis socialistes, sociaux-démocrates et travaillistes entre 1923 et 1946. Celle-ci était, elle-même, héritière de l’Internationale ouvrière (dite « Deuxième Internationale ») fondée par Friedrich Engels en 1889 à Paris, et de l’« Union des partis socialistes pour l’action internationale » (dite « Union de Vienne » ou « Internationale II et demi »).

Les rideaux vont tomber dans ces assises ce dimanche 27 novembre 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Voir les articles de cette categorie

Articles récents